"En-quête" d'un son prodigieux: l'illustre Archive

Publié le par Elisa

      Le groupe anglais aux sons post-rock est en tournée en Europe, nous l'avons suivi dans sa promotion de l'excellent « Lights ».

 

      Envoûtante, séduisante, atypique...tous les mots ne suffisent pas pour décrire la profondeur des mélodies du groupe britannique Archive. Musique unique à vivre et à ressentir, à l'émotion indéfinissable. Afin de promouvoir la sortie de son dernier album « Lights », le 22 Mai 2006, la bande des neuf musiciens acharnés, dont les principaux sont Darius Keeler, Danny Griffiths, Pollard Berrier et Dave Penn, n'a cessé de multiplier ces apparitions, passant par le Festival musical incontournable des « Eurockéennes de Belfort» cet été, puis enchaînant sur une tournée française qui s'achèvera en Janvier 2007.

Le groupe se dit épuisé par la publicité de ce nouvel album, horaires très strictes, interviews en cascade et concerts fatigants, mais ce travail n'est pas vain, et révèle un succès satisfaisant de « Ligths ».

        En dépit du traditionnel va et vient des chanteurs au sein du groupe (se sont succédés John Rosco, Roya Arab, Suzanne Wooder et Craig Walker), Archive semble avoir trouvé la bonne combinaison en compagnie de la voix mélodieuse de Pollard Berrier et le timbre rocailleux deDave Penn. Ce nouvel album s'affiche sombre, malgré son patronyme contradictoire « Lights », qui, ambigu, peut évoquer une renaissance comme une lueur d'aboutissement menant à la mort. Quoi qu'il en soit, le groupe espère engendrer de là un nouveau départ, espérant effacer les revers ayant suivit leur précédent album « Noise ». L'élaboration de cette oeuvre est le fruitd'un labeur, certes court (quatre mois seulement), cependant, on y devine la volonté des artistesà vouloir nous ensorceler dans un genre lyrique novateur, très instrumental, décalé, rythmé par divers sons étranges. « Lights » ne marque cependant pas une rupture, comme Darius Keeler l’évoque « On voit Lights comme une nouvelle progression, avec de nouvelles compos et des expériences. Il y a bien sûr des éléments de nos anciens albums. »

       De concert en concert, le groupe ne cesse de prouver sa valeur, donnant le meilleur de soi-même et suscitant généralement le plus grand bonheur de leurs fans. En effet, à la vue des derniers spectacles programmés, rares sont ceux qui ont été déçus par la prestation du groupe, capable d’envenimer la salle grâce à des chorégraphies simples, d’agréables jeux de lumières et une

 qualité d’interprétation qui en fait aucun doute.

 L’ascencion du groupe paraît de nouveau être en marche, reste à savoir si Archive réussira à pérenniser son image illustre qu’il possède désormais, en nous gratifiant de titres toujours en

 quête de sonorités exceptionnelles.

 

 

Publié dans Médias et Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article