Ceux que vous n'irez pas voir cette année

Publié le par Marty

     Début d’année oblige, rien ne vous est épargné, vous lecteurs, films de l’année 2007, de Scorcese à Lynch, en passant par Tarantino, tout est fait et écrit pour que vous ne loupiez pas les chefs d’œuvre des salles obscures. Et les navets alors ? Comment les éviter ? Avec un brin d’inventivité et d’espièglerie, nous les avons décrypté pour vous.

 

     Pour une fois, un drame aura fait le bonheur de cinéphiles non avertis. La mise en examen de Samy Naceri pour violence répétée aura peut être provoqué du tort dans la promotion du quatrième opus du taxi marseillais, une Peugeot 407 retouchée désormais à outrance, scénarisée sur rouleau de papier Lotus par un Besson décidément mauvais dans ses productions. On enlève Marion Cotillard, pas assez rentable, on renforce le personnage du commissaire interprété par Bernard Farcy, et on rajoute une fausse guest-star (Cissé ne sera jamais Stallone). Taxi 4 est un peu le film dont on n’attend rien. Et ben, vous ne serez pas vraiment déçu. Un peu comme les 4 fantastiques, la suite, dont voyez ci-contre le pétillant titre, « Les 4 fantastiques et le surfeur d’argent ». C’est prévu pour le 15 juin et sachant qu’à la même date, une autre adaptation pour une autre suite, sortira sur nos écrans, le troisième opus de l’homme  - araignée, n’y allez pas, même pour Jessica Alba (en juin, si vous avez chaud, préférez les piscines ou les glaces à l’italienne), et optez pour les aventures épiques de Tobey Maguire et Kirsten Dunst. Dans le même registre, un Saw 4 est prévu pour le 26 octobre, sachant que c’est le quatrième film de la série en trois ans, que devrais-je ajouter de plus ?

      Nous avons quelques autres films également dont nous sommes les plus sceptiques. Mais en optimistes avoués, nous n’en dirons pas du mal. Constatez par vous-même les fulgurants synopsis :

 

-          Transformers (Michael Bay, 4 juillet) : Deux races extraterrestres rivales transportent leur guerre sur la Terre , laissant planer un doute sur le futur de la race humaine. C’est à Michael Bay qu’est revenue la lourde tâche d’adapter au cinéma la bande dessinée fétiche, comptant sur l’aide de Josh Duhamel et Jon Voigt.

 

-          Evan-le-tout puissant (22 juin) : Dans cette suite au populaire Bruce le tout-puissant (2003), Dieu (Morgan Freeman) demande à un homme de construire un bateau en prévision d’une grande inondation. Steve Carell avait un rôle secondaire à l’époque, mais il assure ici le rôle principal. Jim Carrey et Jennifer Aniston ayant tous deux refusé de reprendre leur rôle, on a droit à de nouveaux personnages avec notamment John Goodman et Wanda Sykes.

 

      Cette liste est loin d’être exhaustive et si, ces agréables navets dignes des plus grands Chuck Norris se révèlent particulièrement agréables avec quelques grammes d’alcool, ils sont plutôt à éviter pour le prix d’un ticket de cinéma devenu plus cher qu’un menu de base à McDonald’s.

Publié dans Médias et Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article